AG Hackstub 2020

Capture du bilan moral (pad sans-nuage.fr).

En ce début d'été, ce jeudi 09 juillet, l'AG de Hackstub s'est tenue pour clôre cette année si particulière, et démarrer la nouvelle.

Le bilan d'activité a permis de constater avec plaisir l'implication des membres physiques et moraux dans la vie courante de la Hackstub, malgré le manque de temps des membres du bureau pour administrer son fonctionnement. Beaucoup de désirs exprimés à la précédente AG n'ont pas été réalisés faute de temps disponible, mais qui restent simplement à faire et en priorisant mieux.

Le bilan moral a permis de poser un certain nombre de constats sociologiques et poursuivre le travail d'ouverture. L'association s'est mise d'accord pour continuer à mieux tenir compte des réalités et des enjeux de la diversité des populations de Strasbourg. Le bilan moral, rédigé par Ada, secrétaire, est en cours de retravail collectif. Il en résultat probablement une charte, qui rassemblera les résultats des diverses réflexions concernant les rapports entre hacking, genres, races et classes.

Il n'y sera pas uniquement question de comportements individuels mais d'une volonté plus globale de déconstruire les privilèges/oppressions/exploitations au sein de l'association, comme dans la société. Et cela, pour contribuer à partager plus largement les outils, pratiques et stratégies, au-delà du cercle stéréotypal de la "communauté hacker".

Les perspectives de l'année à venir comptent de nombreux projets potentiels, dont la priorité est encore à définir par les collectifs concernés. Le bilan financier fait état de réserves financières confortables, dont nous n'avons pas encore précisément alloué le budget.

Nous avons ensuite élu le bureau de l'association, dont voici la composition :

  • Président : Harmonie ;
  • Trésorière : Marjorie ;
  • Secrétaire : Ada ;
  • Secrétaire adjointe : Audrey ;

Une composition intégralement féminine (cis et trans), avec un président réélue pour la 3è année consécutive, à l'unanimité ! Ce qui ne doit pour autant pas faire reposer les tâches (notamment reproductives : admin, comm, accueil, pédagogie, etc.) inéquitablement sur elles. Pour le moment, cette répartition n'est pas si mauvauses mais il y a encore de nombreuses choses à mieux partager et considérer.

L'AG, réunie en Académie alsacienne improvisée, a finalement statué pour le genre du nom Hackstub comme étant féminin, en cohérence avec le genre du mot alsacien "stub", "winstub", "bierstub".

Puis s'est close à 22 h 30, après donc 2 h 30 d'intenses discussions et dans une ambiance déterminée pour les mois à venir !