Tous·tes ensemble contre la loi Sécurité globale

Rassemblement et prises de paroles à partir de 11h30 Place de la République, pour un départ en manifestation à 13h.
Déclaration de manifestation accessible dans la page en lien ci-dessus.
Livret « Nos droits : manifester pendant le confinement » accessible ici. Vouc pourrez y trouver des modèles d'attestation.

Visuel produit par l'atelier de design graphique Youpi. Vous pouvez télécharger la série en PDF ici, n'hésitez pas à en faire des pancartes pour samedi ;) !

Communiqué publié sur Strasbourg Furieuse :
« Bonjour a toutes et à tous, ce samedi encore, nous nous rassemblerons, pour la troisième fois en deux semaines, poussés par le même élan.
Tout le monde partage ce sentiment : nos libertés nous sont otées une à une, de crises en états d'urgence. On nous prend pour des imbéciles mais nous ne sommes pas dupe. Nous savons qu'il faut réagir maintenant avant de rejouer la fable de la grenouille plongée dans l'eau qui chauffe à feu doux.

Le feu n'est pas si doux d'ailleurs, les attaques se renforcent et s'accélèrent.
Comme vous le savez, la loi de sécurité globale (quel nom dystopique !) a été adoptée à l'Assemblée Nationale la semaine dernière. Parmi les nombreuses menaces qu'elle contient, un article prétend renforcer la sécurité des policiers en limitant la diffusion de leur image. Mais il ne s'agit pas de protéger les policiers, ils le sont déjà comme tous les citoyens par les lois sur le harcèlement, l'appel à la haine, la menace etc..

Cette loi honteuse encouragera encore un peu plus la police à intimider les journalistes, à menacer les manifestants pour qui filmer en direct constitue aujourd'hui une protection contre les provocations et la violence policière. Cette décision a été prise pour protéger la milice de toute inculpation, pour que l'arbitraire répressif que nous vivons dans de nombreuses manifestations reste confiné aux seuls témoins. Les policiers ne seront pas mieux protégés, et les manifestants le seront encore moins, eux qui ont tant besoin de protection face aux violences de l'État.

Quels autres projets ? Nous surveiller 24h/24 grâce a des drones, des identifications faciales ? Tuer dans l'œuf toute contestation ? Sur-armer la police municipale, privatiser une partie de la police ? Où sont passées nos liberté, arrachées de haute lutte ? Tous ensemble, mettons un stop à la fuite en avant liberticide de ce pouvoir. Disons-le, nous voulons vivres libres et nous ne lâcherons pas !

Ce combat urgent pour nos libertés vient s'ajouter à toutes les revendications que nous Gilets Jaunes portons depuis 2 ans. Nous nous battons depuis deux longues années, pourtant nous ne demandons pas la Lune. Nous voulons pouvoir vivre et pas survivre. La dignité pour tous, la justice sociale, la justice fiscale et environnementale. Une vraie démocratie, notamment avec le référendum d'initiative citoyenne, la fin des répressions abusives.

Le peuple recommence à bouger, c'est le moment de nous rassembler, nous tous, concernés par ce qu'il se passe dans notre pays.
Une vie meilleure avec un frigo rempli, même à la fin du mois, du travail pour tous, une vie sans précarité pour les étudiants et les retraités, les travailleurs. Un pays où les services publics : hôpitaux, écoles, tribunaux fonctionneront normalement, sans pénuries constantes.
Un pays où les commerces, les bars et restaurants, les artistes pourront travailler librement, un pays où le fascisme naissant sera écrasé, où l'esprit de fraternité primera par dessus tout.

La manifestation se fera dans le cadre des règles sanitaires, gestes barrières et port du masques obligatoire. Le mot d'ordre est simple : destitution de ce gouvernement corrompu, menteur et manipulateur. Liberté, Égalité, Fraternité, nous voulons décider nous même de nos vies et de notre avenir commun.

Rassemblons nos forces et montrons notre détermination, le moment est arrivé pour un mouvement de masse dans ce pays à bout. Ce combat doit être gagné, montrons le chemin ! Maintenant à nous de jouer.

Bonne manifestation à tous. »